Exposition "Partisans" de Šymon Kliman (6 avril‑10 mai 2011)

EXPOSITION * Du 6 avril au 10 mai 2011 * Galerie de l’Institut Français, Sedlárska 7, Bratislava * Verinssage le 6 avril à 18h * Commissaire de l’exposition : Michaela Pašteková *

L’Institut Français de Slovaquie a le plaisir de vous convier au vernissage de l’exposition de Šymon Kliman, Partisans . L’exposition présentera des portraits photographiques contemporains des anciens combattants qui ont participé à l’Insurrection nationale slovaque en 1944. L’Institut Français s’associe à cette occasion à la Maison centre-européenne de la Photographie pour une rétrospective de ce jeune photographe slovaque qui a placé l’individu au centre de son travail. Son regard à la fois attendri et analytique donne à ses portraits un aspect pluridimensionnel qui en fait toute l’originalité. Partisans est sa dernière série. L’association du médium photographique et des récits des partisans sous forme d’enregistrements et de textes ajoute une dimension historique au travail artistique ; dimension bienvenue dans le cas de ces hommes exceptionnels. Quels sont les facteurs qui motivent un individu à entrer en résistance, à transformer une personne ordinaire en héros ? Ces portraits nous apporteront peut-être la réponse. L’Institut Français sera également heureux d’accueillir dans ses murs plusieurs des partisans qui ont participé au projet.

Le travail de Šymon Kliman a été soutenu financièrement par le Fonds Slovak Telekom.

 

Quelques mots de l’auteur

Une fois, ma grand-mère m’a dit une très belle chose : „ Le paradoxe de la vieillesse est que l’on connaît la réponse à toute question, mais personne ne vous écoute plus “. Les anciens combattants sont, à mon avis, des „ héros de la nation slovaque “ – ce n’est que grâce à eux que nous n’avons pas perdu la Deuxième guerre mondiale puisque nous avons été alliés de l’Allemagne nazie. Je les considère comme de grands héros que toute la nation devrait connaître bien que ne soient que des hommes ordinaires. Je les enregistre et je cherche à retransmettre leur histoire et à la mettre à la portée du public. Pour ne pas les oublier, les garder dans la mémoire et pour que leurs descendants en soient fiers.“

Šymon Kliman

Quelques mots du commissaire

Renaissance de souvenirs refoulés, reconstruction de choses oubliées, confrontation avec notre histoire - voilà les thèmes, dont chaque société, à certain moment doit se saisir. Paradoxalement, le passé reste souvent pour nous un tabou, une affaire classée, dont on ignore méticuleusement les conséquences sur le présent. Avec son projet PARTISANS le photographe Šymon Kliman a décidé de réagir et d’aborder ce problème.

Dans cette collection de portraits d’anciens combattants de l’Insurrection nationale slovaque, l’auteur met le public en présence d’un grand épisode de l’histoire. Il tente de le faire redécouvrir à la jeune génération pour laquelle cet événement reste abstrait. Ces portraits psychologiques de grand format se veulent à la fois un geste humain et une recherche de réponse à une question fondamentale : l’héroïsme se distingue-t-il sur un visage ? Pour Kliman, les rides et l’expression des yeux sont une „empreinte“ du vécu, une réminiscence des expériences traversées. Les extraits les plus forts des récits des anciens combattants sont consignés directement sous les photos. Le texte, dans ce cas-là, ne joue pas le rôle de référence factuelle mais son contenu situe le portrait plutôt dans son contexte historique et suscite une nouvelle réaction émotionnelle du visiteur, rendant son impression plus intense et plus riche. Kliman enregistre les partisans dans leur propre environnement. Une manière de faciliter leur dialogue avec lui et d’obtenir des réactions ouvertes et authentiques. Pour les portraits, il choisit cependant un fond neutre pour éliminer toute référence esthétisante. On peut aussi remarquer que ces héros ne présentent pas leur médailles ni leur distinctions avec orgueil. C’est que, pour Kliman, les partisans ne représentent pas l’héroïsme. Il souhaite plutôt révéler que l’héroïsme ne s’extériorise pas de manière aussi évidente, et qu’il ne puisse même pas être mesuré en toute objectivité. Même si son existence ne fait aucun doute.

Michaela Pašteková

 

Ce projet bénéficie du soutien du Fonds Slovak Telekom (Nadačný fond Slovak Telekom) qui contribue au développement de l’art contemporain en Slovaquie. À ce jour, le Fonds ST a distribué un montant total de 153 000 € aux jeunes artistes.

CV - Šymon Kliman

Jeune photographe slovaque, Šimon Kliman (1980) utilise le pseudonyme Šymon Kliman. En 2008 il a terminé ses études de photographie dans l’atelier de Filip Vančo à l’Académie des Beaux-Arts de Bratislava (VSVU). Comme étudiant il a fait un stage de 12 mois dans l’atelier du professeur Pavel Štecha à l’Ecole supérieure des arts appliqués de Prague. Actuellement photographe indépendant, il est très actif dans la SVK, l’association des trois jeunes photographes avec lesquels il codirige un espace alternatif pour la culture dans l’ancienne usine de fils de couture « Cvernovka » à Bratislava. Il participe à des expositions collectives en Slovaquie et en République tchèque et expose lors des festivals de photo en Europe. Šymon Kliman est un photographe social et un portraitiste ; son travail s’intéresse à l’Homme et des gens issus de tous les milieux sociaux et culturels passent devant son objectif. Beautiful People, un de ses projets actuels, a retenu l’attention du public et des médias et obtenu plusieurs distinctions (Prix du Président de VŠVU, Prix de la banque VÚB de la meilleure photographie en 2009). Dans ce projet, Kliman lutte contre les stéréotypes sur les communautés de Roms ; l’originalité de son travail réside dans son intérêt rare pour le caractère de la personne portraiturée et un œil capable de les présenter comme des icônes de la mode. Plusieurs galeries à l’étranger (Anzenberger Gallery, Vienne, Langans Gallery, Prague, Castrum Peregrini, Amsterdam) ont manifesté leur volonté d’acceuillir les œuvres. En 2009, sa collection Fashion in Action a reçu le prix de l’hebdomadaire tchèque TÝDEN. Ses créations figurent également dans deux livres récents actuels sur la jeune photographie slovaque : New Slovak Photography (Editions : Stredoeurópsky dom fotografie, Bratislava) et le Catalogue PHOTOPORT Gallery, Bratislava. Enfin, son projet PARTISANS fait partie des collections de la Galerie nationale tchèque.

 

Photos du vernissage

Le vernissage de l’exposition Partisans du photographe Šymon Kliman a eu lieu le 6 avril 2011 à la Galerie de l’Institut français, en présence de S.E.M. Jean-Marie Bruno, Ambassadeur de France en Slovaquie, de M. Guillaume Robert, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et Directeur de l’Institut français, et de Mme Michaela Pašteková, Commissaire de l’exposition.