Finale nationale du concours de la chanson francophone à Zvolen (24 avril 2015)

Catégorie moins de 13 ans

1è place : VLKOVÁ Valentína (ZŠ S. Chalupku Prievidza)

 

2è place : 2. BALOGH Villo (École française de Bratislava)

 

3è place : 3. DADULÁKOVÁ Alexandra (Gymnázium M.R.Štefánika, Košice)

 

Catégorie 14-17 ans

1è place : MARTINČEKOVÁ Ela

 

2è place : GRANECOVÁ Viktória

3è place : BALOGH Luca (Quality International School of Bratislava)

 

Catégorie plus de 18 ans

1è place : PUFFLEROVÁ Miriam (Prešovská univerzita)

 

2è place : ŠŤASTNÁ Karolína & BARTKO Matej (GJGT Banská Bystrica)

 

3è place : MIHÁĽOVÁ Kristína (Gymnázium Komenského 32, Trebišov)

 

Félicitations à tous les participants !

 

 

Crédit photos : Edka Šuchaňová (GJGT Banská Bystrica), Jozef Kružliak (ZV) & Thomas Laurent (AFBB)

 

„Chantons sous le soleil à Zvolen“

Finale nationale du concours Spievam po francúzsky

Saisis ta chance !. C‘est exactement ce à quoi j’ai pensé quand on m’a parlé du concours de la chanson francophone-Spievam po francúzsky. D‘abord j’ai hésité à en être l’une des deux présentatrices. Mais finalement, pourquoi pas? Le Café Džezva à Zvolen est un endroit agréable, notamment pour faire quelque chose en lien avec le français. La musique était partout, sur toute la rue. Il suffisait de la suivre . Le soleil brillait. Ma collègue et moi avons annoncé le début du programme et j’ai réussi à rendre sourds les spectateurs en passant avec le micro sous les haut-parleurs.

Les candidats ont été parfaits, parfois avec leurs groupes. Des plus jeunes aux plus âgés. Choisir le meilleur d'entre eux serait difficile pour moi. Zaz, Stromae, Ben l’Oncle Soul, Jeanne Cherhal… Depuis, ils sont tous dans ma playlist.

Après avoir annoncé les résultats ,Tomáš Márton, Emmanuelle Daill, attachée de coopération pour le français, a dit quelques mots. On a fait quelques photos aussi. Le français a l’avenir en Slovaquie. Spievam po francúzsky en est un bel exemple. Durant la finale j’ai rencontré beaucoup de gens et cet événement restera une belle expérience pour moi. C’est pourquoi je ne regrette pas d’avoir participé, moi aussi avec un micro à la main.

Zuzana Chovancová  (étudiante du francais, Université Matej Bel)