Cycle « Un train nommé le film » avec le film « Le dernier métro » de François Truffaut (12 août 2015)

Le Dernier métro

Un film de François Truffaut - France - 1980 - 128 min - comédie dramatique

Avec Jean Poiret, Gérard Déparedieu, Catherine Deneuve

Paris, 1942. Lucas Steiner, juif allemand réfugié en France depuis l'avènement du nazisme, a dû s'exiler - du moins officiellement - une seconde fois laissant à sa femme, Marion (Catherine Deneuve), la direction du prestigieux Théâtre Montmartre. En fait, Lucas Steiner est toujours là : il se cache dans les sous-sols du théâtre et Marion le rejoint après le travail. Pour l'heure, le théâtre Montmartre monte une nouvelle pièce dont la mise en scène est assurée par Jean-Loup Cottins (Jean Poiret) et pour laquelle vient d'être engagé un comédien Bernard Granger (Gérard Depardieu). La forte personnalité du comédien intrigue et émeut Marion, d'autant plus que celui-ci ne cache pas longtemps son attirance pour la directrice du théâtre. De sa cave, Lucien Steiner parvient à suivre les répétitions qu'il entend à travers une bouche d'aération et, chaque soir, il fait part de ses remarques à Marion. Celle-ci a un rôle délicat. Poussée par Cottins, elle accepte, malgré son dégout, d'entretenir des rapports courtois avec Daxiat, critique de théâtre et journaliste pro-nazi très influent. Ce dernier, qui finit par soupçonner que Lucas est toujours à Paris, exerce outrageusement son pouvoir sur Marion. Ce que ne supporte pas Bernard Granger, impliqué dans les actions de la Résistance, et qui provoque une bagarre avec le journaliste au lendemain de la première. Mais le théâtre survivra jusqu'à la Libération.

Cinéma Lumière, Špitálska 4, Bratislava, mercredi 12 août 2015 à 20h15

Cette projection fait partie du cycle cinématographique intitulé « Un train nommé le film - 120 ans de cinéma », programmé au Cinéma Lumière de Bratislava à l'occasion du 120ème anniversaire de la première projection du cinématographe des frères Lumière au Grand Café à Paris. Environ 60 longs métrages du monde entier traitant de deux grandes inventions du 19ème siècle - le cinéma et le chemin de fer - seront présentés tout au long de l'année 2015. Le programme du cycle est composé de film de différents pays, de genres très variés, récents ou anciens, dans lesquels le train tient le rôle principal ou ne fait qu'une apparation tout en ayant une fonction déterminante du point de vue de l'acion ou de la narration cinématographique.

Cette projection est organisée par le Cinéma Lumière de Bratislava en partenariat avec l'Institut Français de Slovaquie, qui assure le prêt de la copie du film du catalogue cinéma de l'Institut Français de Paris.