Conférence internationale : "Planification stratégique de la capitale" (17 juin 2016)

Dans le cadre du cycle de débats sur la « Ville innovante » initié en 2012 par l´Institut français de Slovaquie et Košice 2013, l´IFS, le magistrat de la ville de Bratislava et l´IUR organisent une conférence internationale intitulée « Planification stratégique de la capitale » , qui aura lieu le 17 juin 2016 à Palais Primatial à Bratislava. 

Sur le plan thématique, son  programme  se réfère à celui de la conférence présentée  en novembre 2016 sous le titre: Ville de Bratislava, statu quo ou développement durable?  

Conçue et modérée par Alena Kubova-Gauché, architecte et historienne franco-slovaque, cette conférence accueillera deux experts français, s’intéressant de près depuis plusieurs années aux enjeux urbains des villes: Cristiana Mazzoni et Yannis Tsiomis.

 

Plan d’urbanisme, projet urbain, quel peut être le sens de ces notions par rapport à celle de zone de développement urbain ? A Bratislava cette notion est devenue fondamentale au regard de tout projet sur la ville et de l’aménagement de ses infrastructures. L’un des exemples significatifs est le quartier de Petrzalka.

Aujourd’hui, l’importance du problème apparait à travers deux questions : Qu’en est-il de la planification stratégique ? Qu’en est il  des nouveaux dispositifs de la politique de la ville ?

Invités à la conférence Y. Tsiomis et C. Mazzoni affirment: On a compris que l’urbanisme n’est pas une science mais une action, qui doit articuler des approches d’autres sciences et en même temps des stratégies d’acteurs, des politiques et cultures de la ville : politiques de l’Etat, municipales, mais aussi des architectes-urbanistes, des techniciens des mairies, des habitants. (...) Il génère des conflits mais en même temps il pose des questions que le projet est appelé à résoudre. Il s’en suit la recherche de nouvelles méthodes et outils de la planification. Dans le contexte actuel, il est essentiel de savoir  comment cerner la dynamique des rapports entre le plan d’urbanisme et le plan de la « zone du développement urbain ». Sans toutefois oublier la temporalité du processus de la planification.

Roman Koucky, prévient : Il ne s’agit plus de dire où et comment doivent être situés les ouvrages, l’objectif n’est plus de contrôler absolument tout. Notre expérience montre que cela n’apporte jamais de bons résultats. Il s’agit, si c’est au moins un peu réalisable, d´agir de façon à ce que les interventions dans la ville soient non seulement des améliorations, mais que cela produise aussi des effets de synergie.

Le but de la conférence est de susciter un débat international, de s’interroger sur les stratégies des différents acteurs de la ville. L’analyse d’exemples  étrangers permettra d’offrir des arguments, afin de fonder un projet de la ville. A Bratislava, comment faut-il aujourd’hui penser la notion de métropole, comment faut-il comprendre la planification stratégique de la capitale ? 

Programme à télécharger :