L'organiste française Soline Guillon à Bardejov et Michalovce (19 et 21 juillet 2016)

Jeune organiste française Soline Guillon est l'invitée des festivals internationaux d'orgue dans le villes de Bardejov (XXIVèmes Journées d'orgue de Jozef Greššák) et de Michalovce (Xème Orgue de Michalovce).

 

19 juillet 2016 à 20h

Basilique de Saint Égide, Bardejov


21 juillet 2016 à 19h

Église de la Nativité de la Vierge Marie, Michalovce

 

Programme :

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Toccata et fugue en ré mineur BWV 565

Johann Jakob Froberger (1616-1667)
Fantasia sopra Ut Re Mi Fa Sol La
Toccata da sonarsi alla levatione

Antoine Calvière (1696 - 1755)
Pièce d'orgue

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Fantaisie en Sol Majeur BWV 572
Très vivement - Gravement - Lentement

Charles-Marie Widor (1844-1937)
Symphonie en ut mineur op. 13 n°1
VI. Méditation

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Andante Fa Majeur KV 616

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Sonate en Ré Majeur op. 65 n°5
Andante - Andante con moto - Allegro maestoso

Née en 1981 en France, Soline Guillon commence l'orgue auprès de N. Pétry et B. Coudurier au Conservatoire National de Région de Besançon, où elle obtient le Diplôme d'Études Musicales ainsi qu'un Prix de Perfectionnement. Elle participe à l'Académie de l'Orgue de St Dié des Vosges, où enseignent J. Boyer, J.P. Leguay, M. Lagacé...

Elle étudie ensuite dans la classe de F. Delor au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, où elle obtient le Diplôme de Soliste avec distinction en juin 2006. Puis elle complète sa formation en Musique Ancienne auprès de C. Terry à l'Université de Washington, Seattle (USA).

Auparavant déjà sensibilisée au toucher par ses différents professeurs, elle a développé et travaillé seule son approche du clavecin. D'autre part elle s'intéresse au chant, qui influence son interprétation.

Boursière de la Fondation Raynaud-Zurfluh (Royaume de la Musique) en 2003, on lui a décerné le prix Edmund Pendleton 2006 (Genève).

Soline Guillon vit actuellement à Iéna (Allemagne). A côté de l'accompagnement liturgique, elle donne régulièrement des récitals.