Exposition "Pilsen en plein air" de Juraj Florek (7 septembre ‑ 4 octobre 2016)

Jeune artiste slovaque Juraj Florek peint depuis des années et avec passion l’environnement urbain actuel. L’idée de ses œuvres est simple, il s’agit de combiner le vif environnement urbain avec la peinture traditionnelle en plein air. Il présentera dans la galerie de l'Institut Français ses récentes toiles créées lors de sa résidence d'artiste dans la ville de Pilsen en automne 2015. L'artiste est le vainqueur du concours artistique VÚB Peinture de l'année 2014.

Du 7 septembre au 4 octobre 2016
Galerie de l'Institut Français de Slovaquie
Sedlárska 7, Bratislava

Vernissage :  mercredi 7 septembre à 18h

Événement facebook

JURAJ FLOREK: PILSEN PLEIN-AIR

Né en 1986, Juraj Florek peint depuis des années et avec passion l’environnement urbain actuel. L’idée de ses œuvres est simple, il s’agit de combiner le vif environnement urbain avec la peinture traditionnelle en plein air.

 « En peignant, je préfère la fraîcheur du record pictural immédiat avant le perfectionnisme du vérisme. Les tableaux créés ont pour but de transmettre au spectateur l’idée que la peinture en plein air dans un milieu urbain est une aventure. De partager avec les spectateurs une pièce du caractère explorateur de l’auteur, qu’il reflète dans ses tableaux, notamment dans sa façon de chercher les motifs dans un paysage urbain. »

Dans sa peinture il choisit la méthode de contact immédiat avec la réalité choisie et, dans les contextes actuels de l’expression plastique, il pourrait paraître que la méthode sélectionnée ressemble à l’art d’action : de l’infiltration souvent incognito ou de la présentation de l’objet sans la permission officielle, à travers le transport, jusqu’à l’acte de peindre sur la toile dans le lieu-même. Il souligne son obstination et son effort, à rendre authentique sa reproduction du paysage urbain, en laissant ses tableaux dans l’état dans lequel il les a peints en plein air, sans la moindre correction ultérieure à l’atelier. Afin d’accentuer le caractère léger de ce type de la peinture, avec chaque tableau, il produit une documentation photographique de l’action de plein air.

L’artiste développe son geste nomade envers la peinture malgré le fait que les tendances artistiques actuelles montrent peu d’intérêt pour la peinture de plein air, mais il l’a choisie notamment pour tester ses limites : car il n’a pas peur de remonter le courant, d’être contre les courants majeures de la peinture d’aujourd’hui. La peinture en plein air du paysage urbain semble être un genre de peinture qui n’est pas obsolète et qui contient actuellement une large perspective de thèmes et d’aptitudes techniques.

Juraj Florek a passé les mois d’octobre et de novembre 2015 dans une résidence d’artiste à Pilsen (Plzeň), organisée en collaboration avec l’espace de création DEPO2015. C’était sa première visite de cette ville. Il en a profité pour explorer la ville dans tous ses aspects. En sont ressorties plus de vingt tableaux des lieux les plus intéressants et les plus pittoresques qui ont été présentées dans les locaux de DEPO2015-juste après son séjour, au mois de décembre. Ils ont choisi les toiles des endroits industriels que l’artiste préfère dans sa collection. Il peint des objets industriels fonctionnels, abandonnés ou transformés avec une nouvelle fonction, comme un sous-genre de la peinture de paysage, comme faisant partie intégrante du paysage urbain moderne. Il travaille également sur des sujets qui n’ont jamais été thématisé auparavant : un circuit de karts, un passage souterrain avec un escalator, une maison incendiée ou un complexe de l’usine Skoda… un point de vue inhabituel sur la ville de Plzeň.

  • Depo - Intérieur II., 60x80, huile sur toile 2015
  • Passage souterrain, 60x80, huile sur toile 2015
  • Espace de création DEPO2015, 60x80, huile sur toile 2015
  • Usine Škoda, 60x80, huile sur toile 2015
  • Après l'incendie, 60x80, olej na plátne 2015
  • Action en plein air