Mois de la Francophonie en Slovaquie

Dans le cadre du Mois de la Francophonie en Slovaquie, une quarantaine de manifestations culturelles francophones auront lieu au mois de mars 2017 dans les régions de Bratislava, Banska Bystrica et Kosice,
Comme chaque année, des ambassades de pays membres ou membres observateurs de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ont rassemblé leurs forces pour concevoir un riche programme. En 2017, on compte sur la Belgique, la Bulgarie, le Canada, la Hongrie, la Roumanie, la Suisse et bien sûr la France et la Slovaquie.
A Bratislava, les festivités s’ouvriront sur une exposition canadienne, suivi d’un « Laboratoire poétique » franco-bulgare. Le Mois de la Francophonie se poursuivra avec des évènements incontournables : la semaine du film francophone Crème de la crème IV, le concours de la chanson francophone Spievam po francuzsky, et le concert du groupe français Ernest au V-Klub. De nombreuses autres manifestations sont attendues par le grand public, l’intégralité du programme est consultable en pièce jointe.

Descriptif de quelques évènements phares

Exposition Canada jour 1
Le Mois de la Francophonie en Slovaquie s’ouvrira sur une exposition canadienne, Canada Jour 1, à l’occasion du 150ème anniversaire de la Confédération du Canada. Canada Jour 1 retrace différentes expériences d’immigrés à leur arrivée au Canada, depuis la fondation de la Confédération du Canada jusqu’à aujourd’hui. Cette exposition a été conçue par le Musée de l’Immigration au Canada, en coopération avec le Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté et le Ministère des Affaires Etrangère, du Commerce et du Développement au Canada.

Semaine Laboratoire poétique
Du 6 au 10 mars, la galerie de l’Institut Français de Slovaquie sera transformée en Laboratoire poétique, animé par deux artistes bulgares : la poétesse Aksinia Mihaylova, et la peintre Radostina Doganova.
Aksinia Mihaylova a remporté le prix Apollinaire 2014 (un important prix littéraire en France) pour son recueil de poèmes en français, Ciel à perdre, publié chez Gallimard - NRF. Résidant à Sofia en Bulgarie, Aksinia Mihaylova sera à Bratislava pour faire partager et aimer sa poésie.
Radostina Doganova est une artiste-peintre qui vit et travaille à Bratislava depuis 1996. Ses oeuvres ont été exposées dans de prestigieuses galeries en Europe. La poésie ayant une place très importante dans son oeuvre, Radostina Doganova a notamment été inspirée par le poème « Genesis » d’Aksinia Mihaylova.
Cette riche semaine de laboratoire poétique se traduira par une exposition, Déboutonner le corps, de R. Doganova, une lecture publique des poèmes de Ciel à Perdre, par son auteure A. Mihaylova, ainsi que des ateliers d’écriture poétique (animés par les artistes elles-mêmes), à l’Institut Français de Slovaquie.
A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le 8 mars, l’Institut Français de Slovaquie invite un large public à découvrir les oeuvres de ces deux artistes lors d’un vernissage.

Concert Belle Epoque
L'orchestre slovaque Quasars Ensemble proposera le 13 mars un concert intitulé Belle époque. A cette occasion, la pièce musicale « Le Carnaval des animaux » de Saint-Saëns, sera présentée dans un format spécial : les textes d'accompagnement écrits par Francis Blanche, qui introduisent chaque partie de la composition, seront lus par l’acteur Michel de Maulne en français.

Exposition des illustrations de Joëlle Jolivet
Joëlle Jolivet est une illustratrice de renommée internationale ; elle a publié de nombreux albums édités dans le monde entier, illustré des couvertures de romans et travaille régulièrement pour la presse. À l’occasion du Mois de la francophonie en Slovaquie, l‘Institut français de Slovaquie présentera une sélection d’oeuvres de l’artiste avec un accent mis sur des illustrations de deux de ses livres, COSTUMES (2013), grand livre documentaire sur les costumes de tous les pays et de tous les temps, et À PARIS (2014), où l’artiste nous invite à une promenade à travers Paris, son Paris, le Paris éternel, le Paris de tous les jours. Joëlle Jolivet (1965) a toujours dessiné, peint et gravé. Après des études de graphisme à l'École supérieure des arts appliqués à Paris, elle s’intéresse à la lithographie et suit des cours à l'École des beaux-arts de Paris. Cela la conduit à la gravure sur linoléum, son principal moyen d’expression. Elle vit et travaille à Ivry-sur-Seine, en proche banlieue parisienne.

Demi-finale du concours de chanson francophone « Spievam po francuzsky »
Comme chaque année, le concours « Spievam po francuzsky » réunira de jeunes chanteurs répartis en trois catégories (les moins de 14 ans, les 15-17 ans et les 18-28 ans). Les gagnants de cette demi-finale continueront l’aventure en finale nationale (à Banska Bystrica) et les meilleurs iront en finale internationale (à Budapest).