« Les plaisirs de Versailles » de Marc-Antoine Charpentier à la Philharmonie slovaque (06/02 | 19h00)

L'œuvre de Marc-Antoine Charpentier (1643-1704), grand compositeur baroque français sera commémoré par le concert « Les plaisirs de Versailles » à la Philharmonie slovaque donné par le jeune ensemble slovaque de musique ancienne « Il Cuore barocco » avec le concours de Louise Leterme et Margot Canale, chanteuses solistes françaises invitées à cette occasion.

6 février 2018 à 19h, Petite salle de la Philharmonie slovaque, acheter des tickets

 

Avec :

Il Cuore Barocco
Louise Leterme (FR) soprano
Margot Canale (FR) mezzosoprano
Matúš Šimko ténor
Tomáš Šelc barytone
Peter Zelenka, Adam Szendrei violon
Mária Rendešová, Dorota Matejová flûtes
Maria Danneberg viola da gamba
Tomáš Kardoš basse de violon
Martin Gedeon clavecin
Jakub Mitrík théorbe

 

Retour sur le concert

Le concert fut un grandiose moment musical qui a enchanté tous les spectateurs. Retour en images dans la galerie ci-dessous :

 

Programme:

 

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)

Sonata à huit, H. 548
Cupido Perfido Dentr’al Mio Cor, H. 493
Concert pour 4 parties de violes, H. 545
Les Plaisirs de Versailles, H. 480

 

Marc-Antoine Charpentier a été une personnalité cultivé et sublime, un stratège intelligent. Après ses études à Rome et son retour à Paris, il est devenu le protégé de Marie de Lorraine, dite aussi Mademoiselle de Guise – cousine du roi Louis XIV. Cette mécène lui a non seulement assuré l'hébergement et l'espace pour  travailler mais aussi, vue du monopole de Jean Baptiste Lully, le protégé du roi, elle s'est engagée directement pour la présentation de ses œuvres. Un compositieur universel, il a créé de sonates, pastorales (Cupido perfido...), concertos et opéras.

Le programme intitulé « Les plaisirs de Versailles » donnera des exemples de la musique profane instrumentale et lyrique de Charpentier. La composition instrumentale inhabituelle de l'ensemble Il Cuore Barocco est adaptée aux exigences de la musique baroque française.

Le programme du concert est divisé en parties italienne et française. Dans la première partie seront joués la première sonate française "Sonate à huit" dans le style italien et "Cupido perfido" petite pastorale italienne. Dans la deuxième partie nous apprécierons à fond le style français mûr représenté par une suite composé d'abord pour quatre violes de gambe. Le concert culminera par le divertissement ou l'opéra cour Les Plaisirs de Versailles.