Retour sur le Mois de la Francophonie 2018

Comme chaque année le Mois de la Francophonie en Slovaquie a proposé également en mars 2018 un programme riche avec de nombreuses activités. Aux 3 villes habituelles - organistratrices du Mois de la Francophonie à savoir Bratislava, Banská Bystrica et Košice - s'est rajoutée la ville de Nitra.

Comment s'est passé le Mois de la Francophonie en régions ? Zoom dans les articles ci-dessous !

-------

La francophonie à la Faculté des Lettres de l’Université Constantin le Philosophe à Nitra

 

C’est en mars, mois de la francophonie, que le Département des langues romanes a organisé, en collaboration avec le Département de traductologie la Semaine de la francophonie (12.3 – 15.3.2018). Il s’agit d’un événement annuel destiné aux étudiants de la langue française et à tous les amoureux des cultures francophones. L’organisation de l’événement a été assurée par l’équipe des pédagogues et les étudiants sous la conduite de la directrice du Département des langues romanes, Eva Švarbová. Les passionnés de la francophonie ont eu le choix d’un programme varié pour satisfaire leurs intérêts concernant la culture, la littérature, la traduction et l’interprétation, l’art et la didactique.

L’événement a également accueilli des invités venus de l’étranger, parmi lesquels le professeur émérite Michael Kohlhauer (Université Savoie Mont Blanc, Chambéry) qui a proposé des conférences sur divers thèmes sociaux-culturels (Michel Houellebecq – une passion française, La culture à l’heure du village global. La fin de l’exception française ?, A la rencontre de l'autre. L’approche interculturelle en cours de langue).

Une autre de nos invitées était la poétesse française Marie Huot qui a lu des extraits de son œuvre et nous a éclairés sur les sources de son inspiration. Le public a pu dans le même temps apprécier la traduction slovaque des poèmes présentés par l’auteure grâce à la présence de Mme Katarina Bednárová, professeure à la Faculté des Lettres de l’Université Comenius à Bratislava.

M. Kopecký, maître de conférence à l’UKF, nous a également fait part de ses observations concernant les questions actuelles touchant à la France et à la langue française.

Tous les événements mentionnés ont été l’objet d’une interprétation en slovaque, ce pourquoi il convient de remercier Jana Ukušová, doctorante interne, et les étudiants du Département de traductologie.

Une nouveauté dans le cadre de la Semaine de la francophonie a été la popularisation d’activités destinées non seulement aux étudiants de l’université mais également aux élèves des écoles secondaires. Nous pouvons ainsi mentionner le séminaire sur l’auteure canadienne Nancy Huston proposé par Mme Silvia Rybárová. Pour les élèves des écoles secondaires deux ateliers créatifs ont été proposés. L’un d’entre eux a eu lieu à l’Atelier d’arts plastiques de la Galerie de Nitra sous la conduite pédagogique et artistique d’Elena Tarábková en collaboration, en langue française, avec Mme Mária Lalinská et notre étudiante Veronika Jónašová sur le thème de l’exposition actuelle Bez nenávisti/Sans haine. Le second atelier centré sur la problématique de la traduction, du sous-titrage et de l’art de la bande-dessinée a été conduit sous l’expertise de Jana Ukušová, Stéphane Tardy et de notre étudiante Laura Danielová.

Pour conclure, nous aimerions souligner la collaboration avec nos partenaires institutionnels – l’IUFS (Institut universitaire franco-slovaque), l’Institut français en Slovaquie et FrancAvis (Association des enseignants du supérieur en Slovaquie), ce par quoi nous exprimons nos remerciements pour l’aide apportée sur les plans professionnels, financiers et organisationnels.

-------

Francophonie à l’Alliance Française de Banská Bystrica : la fête dans le bon sens

Chaque année, au mois de mars, l’Alliance Française Banská Bystrica œuvre pour promouvoir la francophonie dans la région. En 2018, c’est le total de 16 évènements et de 1 750 spectateurs qui témoigne de son effort. Si les apprenants du français sont au cœur de nos évènements, tous ceux qui s’intéressent à la culture francophone sont toujours les bienvenus.  À part l’ouverture au grand public, le dynamisme du Mois de la Francophonie à l’Alliance Française est assuré par la place centrale que nous attribuons à la jeunesse de la région. Les jeunes nous aident à créer nos meilleurs évènements.

Cette année, Spievam po francúzsky est un exemple du dynamisme et de la qualité qu’apportent les jeunes. La demi-finale du concours de la chanson francophone, encadrée par le lycée de Ružomberok, a permis aux jeunes chanteurs de montrer leur talent musical. On ne peut qu’applaudir l’excellent spectacle qui a réuni de jeunes chanteurs doués, leurs professeurs ainsi que des directeurs de plusieurs établissements scolaires. Les locaux impressionnants de la synagogue de Ružomberok ont encore souligné l’ambiance artistique de cet évènement auquel succèdera la finale (inter)nationale le samedi 12 mai à Banská Bystrica.

En plus de Spievam po francúzsky, deux autres évènements ont contribué au volet musical du Mois de la Francophonie. La troisième édition de la Soirée franco-espagnole a été un moment précieux du rapprochement avec la communauté hispanophone de la ville, y compris les élèves et les professeurs du lycée bilingue espagnol. À la différence des éditions précédentes, celle-ci a mis en avant la danse contemporaine. Par ailleurs, lors de la soirée musicale à Záhrada, les spectateurs ont vu deux concerts – en première partie, Friandises, un groupe récemment créé par les sœurs Mojžišová du Lycée Tajovský, et en tête d’affiche, Šarivary, un groupe international aux mélodies douces.

En parlant de la Francophonie à Banská Bystrica, on ne peut pas oublier les ateliers cuisine organisés dans les lycées de la région. Il faut saluer surtout la motivation très vive des élèves du Lycée catholique (KGŠM) qui ont rendu cet atelier inoubliable. De plus, pour la première fois, nous avons organisé un atelier cuisine au lycée hôtelier à Banská Štiavnica.

En plus de la 9ème édition du Quiz franco-slovaque pour les adultes, l’Alliance Française a déjà organisé le 5ème KvizKids, adapté aux élèves des écoles primaires. Cette édition a connu une participation record.

Le Mois de la Francophonie est traditionnellement lié à des projections de films français au Ciné-club du Musée SNP. Cette année, la collaboration a été particulièrement fructueuse avec plus de 300 spectateurs, notamment une salle pleine (la troisième fois de suite cette année pour ce film) avec « Le sens de la fête ».

En partenariat avec l’IUFS, l’Alliance Française a mis en place une Journée ateliers dont l’objectif était de présenter aux lycéens les études en français à Banská Bystrica. Les ateliers ont attiré l’intérêt des participants en leur montrant de façon captivante l’utilité multiple de cette belle langue.

Tous ces évènements ont contribué au regroupement du monde francophone de la région. En guise de conclusion, nous souhaitons remercier tous ceux qui nous ont aidés avec l’organisation ainsi que tous ceux qui sont venus voir nos évènements. Ensemble, nous mettons en évidence la force de la francophonie à Banská Bystrica et dans toute sa région.