La France présente au week-end d’ouverture de Košice 2013 (19‑20 janvier 2013)

Kosice a célébré l’ouverture de son année culturelle le week-end du 19 et 20 janvier 2013.

La présentation de l’oeuvre "Cumulus" de l’artiste française Elise Morin a été l’un des temps forts du week-end d’ouverture. L’artiste française, qui avait également participé à la Nuit Blanche 2012 de Košice, a cette fois installé son œuvre « Cumulus » dans la cathédrale Sainte-Elisabeth, devenant la première artiste à exposer une œuvre d’art contemporain dans une église en Slovaquie. Tout au long du week-end, les visiteurs sont venus par centaines pour contempler l’œuvre, un gigantesque nuage émergeant de centaines de rouleaux de scotch, l’ensemble atteignant une dimension poétique et transcendantale s’intégrant parfaitement à la cathédrale. 

Autre temps fort français du week-end : une soirée française, organisée par l’Alliance française de Kosice et l’Institut français de Slovaquie, animée par le chanteur et DJ franco-américain Yan Wagner, étoile montante de l’électro française, régulièrement à l’affiche des concerts de groupes aussi prestigieux que Air ou encore Hercules & Love Affair. Le jeune DJ a fait danser le public slovaque au Retro Club, l’un des clubs branchés de la ville, aux sons de sa musique électro-disco-techno-pop, mêlant habilement les influences telles que Depeche Mode, DAF ou encore Tangerine Dream.

Les festivités de ce week-end d’ouverture, qui ont attiré des dizaines de milliers de visiteurs, ont été l’occasion pour d’autres artistes français de présenter leurs créations récentes :

Tout au long du week-end, les visiteurs ont pu découvrir l’oeuvre de l’artiste marseillaise Claire Dantzer, « Living Room / Possibilities of modelling surface movement in the Kosice Depression », exposée dans une synagogue, fruit d’un travail effectué lors d’une résidence d’artiste d’un mois à Kosice en 2012.
Deux slammeurs du collectif français La Meute Slam, M. Zurg et Yopo, organisateurs de la ligue de slam de France, ont également rencontré le public et des artistes slovaques pour un grand spectacle de poésie.

Enfin, les beatboxers du groupe marseillais Under Kontrol, sacré champion du monde de beatbox en 2009, ont mis le feu à la soirée "Music in the City After party" organisée en clôture du week-end à Tabačka/Kulturfabrik aux côtés de l’Orchestre slovaque Jean Valjean et de DJ Stroon.

Pour plus d’informations sur l’année culturelle de Kosice 2013