ORLAN à l'Institut français dans le cadre du Mois de la photographie de Bratislava 2018 (2‑30|11)

ORLAN : Liberté en écorché / Liberty flayed

ORLAN, célèbre artiste transmédia et féministe française se rendra à Bratislava dans le cadre de la semaine d'ouverture du festival Mois de la photographie de Bratislava 2018 (MF2018). Elle s'est distinguée notamment dans le domaine de la performance et de l'art corporel en choisissant son propre corps comme son medium d'expression artistique préférée. Dans son exposition à l'lnstitut français de Slovaquie elle présentera des phographies de la série « Self-hybridations Masques de l’Opéra de Pékin, Facing Designs et réalité augmentée » et la vidéo « Liberté en écorché (Liberty flayed) » qui montre en 3D le modèle de son corps aux fibres musculaires dévoilés, par lequel elle rappelle et recrée ses performances passées du body art.

ORLAN donnera également une conférence le samedi 3 novembre 2018 à 11h30 à l'Académie des beaux-arts de Bratislava (VŠVU), place Hviezdoslavovo námestie 18, dans le cadre du programme des conférences sur la photographie contemporaine du festival MF2018.

Site de l'artiste : www.orlan.eu

Commissaire de l'exposition : Branislav Štepánek

Galerie photo du vernissage (vendredi 2 novembre 2018)

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Conférence le samedi 3 novembre 2018 à 11h30 à VŠVU, Hviezdoslavovo námestie 18, Bratislava

Exposition du 3 au 30 novembre 2018

Outre des œuvres d'ORLAN, la galerie de l'IFS présentera aussi le film « Zidane, un portrait du XXIème siècle » de l'écossais Douglas Gordon et le français Philippe Parreno, deux grands artistes visuels. Ce film en 90 minutes a été tourné lors d'un match normal de la Primera division, mais il est loin d'être un simple enregistrement du jeu de football. Vingt-trois caméras spéciales placées autour du terrain de jeu suivent de près le jeu d'un seul joueur, Zinendine Zidane. Jusqu'au moindre détail elles captent les mouvements du corps, le travail des jambes, la mimique du visage, la concentration tendu du joueur et permettent ainsi au spectateur l'immersion complète dans l'action du jeu.

Des œuvres présentées à l'Institut français de Slovaquie explorent le thème de la quete d'un corps humain divinisé, parfait (et constamment perfectionné).