Commémoration des philosophes français Michel Foucault et Michel Serres (24|06–24|07)

À l'occasion du 35ème anniversaire de la mort de Michel Foucault (1926-1984) et de la disparition récente de Michel Serres (1930-2019), la Médiathèque de l'Institut français de Slovaquie rendra hommage à ces deux grandes personnalités de la philosophie française du 20ème siècle. Pour cela, elle mettra en avant quelques-unes de leurs oeuvres œuvres qui font partie de son catalogues. Un buste à l'effigie de Michel Foucault sera également exposé. Ce buste, réalisée par jeune artiste slovaque Jakub Huba, a été inspiré par une citation issue de son essai de 1966 Les mots et les Choses (une archéologie des sciences humaines) :

« Une chose en tout cas est certaine : c'est que l'homme n'est pas le plus vieux problème ni le plus constant qui se soit posé au savoir humain. En prenant une chronologie relativement courte et un découpage géographique restreint – la culture européenne depuis le XVIe siècle –, on peut être sûr que l'homme y est une invention récente. Ce n'est pas autour de lui et de ses secrets que, longtemps, obscurément, le savoir a rôdé. En fait, parmi toutes les mutations qui ont affecté le savoir des choses et de leur ordre, le savoir des identités, des différences, des caractères, des équivalences, des mots, – bref au milieu de tous les épisodes de cette profonde histoire du Même – un seul, celui qui a commencé il y a un siècle et demi et qui peut-être est en train de se clore, a laissé apparaître la figure de l'homme. Et ce n'était point là libération d'une vieille inquiétude, passage à la conscience lumineuse d'un souci millénaire, accès à l'objectivité de ce qui longtemps était resté pris dans des croyances ou dans des philosophies ; c'était l'effet d'un changement dans les dispositions fondamentales du savoir. L'homme est une invention dont l'archéologie de notre pensée montre aisément la date récente. Et peut-être la fin prochaine. Si ces dispositions venaient à disparaître comme elles sont apparues, si par quelque événement dont nous pouvons tout au plus pressentir la possibilité, mais dont nous ne connaissons pour l'instant encore ni la forme ni la promesse, elles basculaient, comme le fit au tournant du XVIIIe siècle le sol de la pensée classique –, alors on peut bien parier que l'homme s'effacerait, comme à la limite de la mer un visage de sable. »

Jakub Huba : Buste de Michel Foucault s'effaçant comme un visage de sable à la limite de la mer