Universités européennes : vers un sentiment d’appartenance européen

Dominique Wolton et Radovan Gura à l'Université Matej Bel à Banská Bystrica 

Lors de son discours donné à la Sorbonne en septembre 2017, le Président de la République française a rappelé que le sentiment d’appartenance est le ciment le plus solide de l’Europe et que c’est principalement par les échanges qu’il se crée. Il a ainsi lancé l’idée de construction d’universités européennes, véritable réseau d’universités qui permet d’étudier à l’étranger et de suivre des cours dans deux langues au moins.

Cette initiative a depuis été reprise par la Commission européenne et bénéficie d’un financement Erasmus. Alors que les lauréats du 1er appel « Universités européennes » mettent en œuvre leur projet et que le 2nd appel est ouvert, il convenait de faire un point sur la construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur - 20 ans après le lancement du processus de Bologne et également sur l’enseignement du français en Slovaquie, si fondamental pour préserver une diversité linguistique européenne.

Deux articles portant sur ces sujets vous sont ainsi proposés. Ils font suite à la réunion des lecteurs de français des 12-13 septembre et du colloque international qui s’est tenu à l’Université Matej Bel de Banská Bystrica le 7 octobre 2019.

Les articles sont disponibles en bas de la page.