Coopération nucléaire

Dix événements de formation de très haut niveau ont été mis en œuvre  par des experts français, slovaques, hongrois et polonais, au profit des jeunes et futurs ingénieurs slovaques. Le dernier séminaire, organisé par le Service de coopération scientifique de l'Institut français de Slovaquie, s’est tenu à Stara Lesna du 10 au 14 février 2014 sur le thème des réacteurs nucléaires de génération 4.

Suivi du projet Allegro qui prévoit la construction d’un réacteur de démonstration de 4ème génération. Ce projet réunit la Slovaquie, la Hongrie, la Pologne et la République Tchèque et se développe notamment en partenariat avec le Commissariat à L’Energie Atomique. Le projet Allegro monte en puissance sous l'impulsion du CEA, la partie slovaque y voyant une opportunité de développer des compétences nationales spécifiques au sein de sa région.

En marge de cet événement, M. Didier Lopinot et les experts intervenants au séminaire ont été invités à visiter jeudi 12 février 2014 l’observatoire de Lomnický štít.

Situé sur le 2ème plus haut sommet des Hauts Tatras, l’observatoire fait aujourd’hui partie du projet « Neutron Monitor Database » qui réunit seize stations de moniteurs à neutron européennes et extérieures à l’Europe.

Les prochains séminaires seront organisés avec le service français de coopération de la République Tchèque.

 

La Slovaquie, avec environ 55 % d'électricité d'origine nucléaire, a le deuxième taux en Europe, derrière la France. Le parc nucléaire slovaque est composé de quatre réacteurs de technologie soviétique, répartis sur deux sites : Bohunice et Mochovce.

Dans ce contexte, des opportunités de grands contrats existent dans le domaine nucléaire, en matière de sûreté des installations existantes, de fourniture de combustible, de construction de nouvelles tranches et de démantèlement des réacteurs arrêtés, pour lesquels plusieurs entreprises françaises se sont déjà positionnées.

C’est pourquoi la promotion du savoir-faire technologique français dans le domaine du nucléaire civil fait partie des priorités du service de coopération scientifique, en particulier depuis la signature du partenariat stratégique en septembre 2008, renforcé par le Plan d'action du Partenariat stratégique pour 2013-2018, signé lors de la visite de François Hollande à Bratislava le 29 octobre 2013 par les présidents de nos deux pays [1].

 

[1] Article issu du BE Slovaquie 32 du 12 novembre 2013 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74303.htm